Les 10 erreurs fatales qui plombent vos articles SEO

Rédiger un article SEO signifie éviter les pièges où nous serions tentés de nous engouffrer. Découvrons les raisons les plus fréquentes pour lesquelles vos articles ne percent pas sur la toile.

1)Ne pas s’intéresser au SEO

Lorsque nous rédigeons sur le web, il est fondamental de s’intéresser au SEO, c’est-à-dire au référencement naturel. Si vous rédigez des articles non optimisés, personne ne vous lira, car vous ne serez pas présent sur les moteurs de recherche.

Pour optimiser un article, il faut se positionner sur des mots-clés de votre thématique qui ont un potentiel important de trafic pour votre site.

 

2)Faire des articles courts

D’après Backlinko, le nombre de mots moyens dans un article est de 1890 mots. Ce qui signifie que Google privilégie des articles longs et qualitatifs. Cela ne sert à rien de publier tous les jours un article sans valeur ajoutée de 300 mots.

Mieux vaut privilégier un article ou deux par semaine, qui traitent un sujet en profondeur. Cela renforcera votre crédibilité aux yeux de votre audience. Ils reviendront sur votre site par la suite.

3)Mettre trop de mots-clés

Quand nous voulons insérer des mots-clés dans un article, il ne faut pas tomber dans le piège de la suroptimisation. Cela ne sera pas agréable à lire pour l’internaute. Google n’est pas bête et saura le détecter. Il vous pénalisera dans sa notation.

Il est inutile de mettre 50 fois le même mot-clé dans un article. Insérer les intelligemment dans vos contenus pour améliorer votre référencement. Vous pourrez alors vous positionner sur plusieurs mots-clés pertinents.

 

4)Ne pas mettre de liens

Les liens sont des éléments importants dans l’algorithme de Google. Il est fortement conseillé d’insérer dans vos articles, un lien redirigeant vers un autre article de votre site et qui traite un sujet connexe. C’est ce qu’on appelle le maillage interne. Il va permettre de garder vos internautes plus longtemps sur votre site et fera diminuer votre taux de rebond.

D’autre part, il vous faut porter une attention toute particulière sur les backlinks. Ce sont des liens d’autres sites qui vont rediriger vers le vôtre. Comme les mots-clés, ne vous aventurez pas dans un surdosage de backlinks.

Ces derniers doivent être de qualité et de la même thématique que la vôtre.

Si vous avez un site sur la course à pied et que vous possédez un backlink sur un site de gâteaux fait maison, celui-ci perdra en crédibilité aux yeux de Google car il ne comprendra pas le lien entre les deux.

5)Ne pas se positionner sur les bons mots-clés

Avoir des bons mots-clés signifie trouver ceux ayant un potentiel de trafic important. Pour cela, il existe des outils gratuits comme payants qui permettent d’en analyser la pertinence. Citons par exemple Google Trends ou encore Ubersuggest.

Cela vous permettra de voir les mots-clés les plus recherchés ces derniers temps et voir si ceux-ci ne sont pas trop saturés par le marché.

 

6)Mettre des pop-ups partout

Ce point n’est pas lié directement à la rédaction des articles, mais il est souvent négligé. Si vous insérez des pop-ups à tous les endroits de votre site, l’internaute qui arrive sur votre page va se sentir submergé et quittera votre page immédiatement.

Cela va augmenter votre taux de rebond, ce qui est pénalisant comme nous l’avons vu un peu plus haut.

Si vos contenus sont bien optimisés, vous vous tirez une balle dans le pied en ne maîtrisant pas l’emplacement de vos pop-ups.

 

7) Ne pas optimiser ses balises HTML

Lorsque le robot de Google va indexer vos pages sur le moteur de recherche, il va scanner les pages de votre site. Pour l’aider à comprendre le thème de votre article, il faut ajouter les mots-clés dans vos titres de paragraphes. Chaque titre doit être différent, mais doit rester dans le thème de votre article.

Attention, pour optimiser correctement vos balises, il faut bien les hiérarchiser. Un H1 correspond toujours au titre de votre article, un H2 correspond à un titre de vos paragraphes, H3 signifie une sous-partie du H2 et ainsi de suite. Vous pouvez mettre plusieurs H2 dans vos articles.

 

8) Rédiger des articles froids

L’une des raisons principales pour lesquelles un site arrive à augmenter sa position sur Google, c’est sa capacité à apporter du contenu impactant pour ses lecteurs. Il faut bien connaître son audience et les sujets qui pourrait les intéresser.

Si vous arrivez à faire cela, alors vos lecteurs commenteront vos articles et les partageront, ce qui sera très bénéfique pour vous. Si vos lecteurs passent du temps sur votre site, c’est qu’ils veulent en retour que vous leur proposiez du contenu intéressant.

9) Ne pas s’intéresser à l’algorithme de Google

Si je vous parle de Panda, Pingouin et Pigeon, vous allez très certainement me dire que je suis un grand amoureux des animaux. Ce n’est pas faux. Mais ici, ces noms désignent quelques-uns des algorithmes de Google.

Il est important d’être au courant des derniers changements de l’algorithme, car cela pourrait avoir des répercussions sur le positionnement de vos contenus. Rien que sur l’année 2019, plus de 3 000 changements ont été effectués.

Bien sûr, il ne s’agit pas de les connaître par cœur. Souvent, ce sont des changements sans conséquences. Mais quand il y a un changement majeur, vous devez être en veille sur ce point.

 

10) Ne pas mettre d’image illustrative

On dit souvent qu’une image vaut mille mots. C’est aussi vrai sur le web. Une image qui attire l’œil de l’internaute, va lui donner envie de lire votre article. Négliger ce point est dommageable.

De plus, des internautes peuvent arriver sur votre site via une requête sur Google Images. Celles-ci doivent donc être présentes et surtout optimisées avec la balise ALT pour mentionner à Google le sujet de votre image.

Ces points exposés ne sont pas exhaustifs, mais vous permettront déjà d’améliorer la qualité de vos contenus. N’oubliez pas, une stratégie SEO se construit sur plusieurs mois. Vous devrez être patient avant de récolter les fruits de votre travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *