Comment rédiger une page de vente qui scotche vos lecteurs et les feront acheter ?

Quand on rédige une page de vente, il est fondamental d’avoir un argumentaire percutant qui va convaincre vos prospects d’acheter votre produit.

Vos lecteurs veulent être certains que vous avez bien compris leurs besoins et que votre produit correspond parfaitement à ce qu’il recherche.

Le copywriting est une arme redoutable s’il est utilisé de la bonne manière. La plupart des achats notamment sur Internet sont fait de manière émotionnelle.

La logique vient après.

D’après une étude d’InsightNow, 66% des achats en ligne sont réalisés par émotion. Ce qui est encore plus le cas avec la génération Y.

Parler de leurs problèmes

 

L’une des méthodes puissantes utilisées en copywriting est la méthode PAS (Problème, Agitation, Solution)

Dans un premier temps, on décrit le problème du prospect.

Les lecteurs veulent se sentir écoutés et compris. Vous devez être en empathie avec eux. Vous jouez un peu le rôle du psychologue.

Si on prend l’exemple d’une personne qui souhaite vaincre sa timidité, vous allez raconter des choses du genre :

« Vous avez du mal à aller vers les autres, vous vous sentez seul. Aller parler à un inconnu est pour vous impossible, cela vous paralyse. »

Puis vous agitez ce problème en quelque sorte.

Vous devez évoquer leurs problèmes en insistant dessus pour qu’ils ressentent au fond d’eux cette douleur.

« Vous en avez marre de cette situation, vous aimeriez retrouver une vie normale ou vous pourriez sortir le soir, vous amuser avec vos amis. Mais vous vous sentez terriblement frustré, cette situation devient intenable, vous ne voyez pas le bout du tunnel… »

A partir de là, votre lecteur ressent l’urgence de la situation, car vous avez mis des mots sur des choses qu’ils n’avaient pas encore entendus, mais qui résonnent en lui.

Enfin, vous présentez votre produit, mais pas n’importe comment !

Accentuer sur les bénéfices de votre produit

 

Je vais peut-être vous étonner en disant cela, mais en réalité les caractéristiques de votre produit, les gens s’en fichent !

Du moins, ce n’est pas cela que vous allez mettre en avant dans votre page de vente.

La description complète de votre produit interviendra un peu plus tard.

Ce qui est à mettre en avant, ce sont les résultats et les bénéfices que procurent votre produit.

Si on reprend l’exemple d’un produit qui permet de vaincre sa timidité, vous allez insister sur ses bénéfices futurs.

Votre prospect pourra alors se projeter dans sa tête avec les résultats qu’il pourra obtenir.

Ici, les résultats seront notamment une meilleure confiance en lui, une facilité à s’intégrer dans un cercle social, se faire des amis…

Les caractéristiques de votre produit doivent venir bien après dans votre argumentaire.

Les gens n’achètent pas votre produit parce qu’il comprend telle ou telle chose, mais parce qu’il permet de répondre à un résultat qu’attendent vos prospects. Votre produit n’est que le moyen pour arriver à ce résultat.

Nouer une relation de confiance avec vos lecteurs

 

Pour que vos prospects achètent, il faut qu’il ait confiance en vous. Et pas seulement dans votre produit.

Eviter les phrases du genre « je vais vous apprendre, je vais vous expliquer… »

Les gens ont horreur d’être considéré comme un élève dans une classe à qui on fait apprendre une leçon.

Parler directement à votre lecteur en employant le « Vous » plutôt que le « Je ». Vous allez tisser une relation de proximité avec eux.

Il faut que votre page de vente soit une discussion que vous avez dans la vraie vie.

Comme celle-ci est censé être longue, il ne pas perdre le lecteur en cours de route. Vous pouvez aussi insérer des « rebondissements », avec une question à laquelle votre lecteur va acquiescer dans sa tête.

Vous voulez en savoir plus ?

Pas de soucis 😊

Plus vous allez mettre ce genre de questions, plus votre lecteur sera à même de sortir la carte bleue à la fin, car il aura déjà dit « Oui » dans sa tête plusieurs fois auparavant.

Raconter une histoire captivante

 

Qui n’a pas aimé entendre des belles histoires quand il était petit ?

Le storytelling est un moyen très efficace pour tenir en haleine votre audience. Il se sentira alors projeté dans un autre univers. Il est utilisé non seulement pour les pages de ventes, mais aussi pour des séquences mails qui permettent ensuite d’accéder à la page de vente.

Comme je vous l’ai dit précédemment, c’est l’émotion qui fait acheter. Si vous avez vécu le même problème que votre lecteur, vous pouvez raconter votre histoire et ce que vous avez fait pour vous en sortir. Vous aurez alors beaucoup plus de chance de convaincre.

Comme toute histoire, il faut des retournements de situation.

«J’étais dans le même cas que vous il y a quelques années, totalement désespéré et puis un jour, j’ai décidé de mettre en place ses actions qui ont littéralement changé ma vie »

Votre formation contient alors toutes les étapes nécessaires qu’il vous a fallu pour surmonter cet obstacle.

Après avoir utilisé cette méthode PAS (il en existe beaucoup d’autres, je ne vous ai présenté qu’une seule méthode parmi d’autres) et décrit les bénéfices de votre produit, vous pouvez décrire ce que contient votre formation.

Attention ! Relier toujours ce que vous vendez à un bénéfice que vous apportez à votre prospect.

«Dans cette première partie, vous allez découvrir la méthode X en 3 étapes (caractéristiques) qui vous permettra d’aller parler à un inconnu et de prendre confiance en vous…» (bénéfices)

Il ne vous reste plus qu’à mettre toutes ses pratiques pour multiplier vos ventes.

Et vous, quelle(s) technique(s) utilisez-vous dans vos pages de ventes ?

N’hésitez pas à me le dire dans les commentaires 😊

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *