Un infopreneur devrait-il avoir un blog ?

Oui.

Merci, bonsoir.

Plus sérieusement, je vais vous donner mon avis sur la question.

Pourquoi utiliser un blog pour un infopreneur ?

Vous avez lancé votre activité d’infopreneur et vous avez déjà des idées en tête de contenus payants pour votre audience ?

C’est une bonne première étape mais n’allons pas trop vite en besogne. (si si cette expression existe toujours)

Le problème avec cette approche, c’est que si vous êtes dans une thématique ultra concurrentielle, vous n’arriverez pas à vendre.

Pourquoi ?

Car il faut d’abord vous faire connaître et vous créer une légitimité et ça, ça prend du temps. Vous ne serez pas tout de suite dans les premiers résultats de Google.

Une étude a été menée par Backlinko, pour connaître le taux de clics suivant le positionnement du site sur Google.

Sans surprise, vous voyez que les 3 premières positions représentent à la louche 75% du taux de clics ou CTR. Plus le site est positionné bas dans les résultats, plus le taux de clics baisse aussi.

Et la deuxième page, n’en parlons pas. Des miettes.

Les gros sites n’ont pas forcément besoin d’un blog, car elles ont déjà une crédibilité et un trafic tellement énorme qu’ils peuvent se passer de cela.

Mais si ce n’est pas votre cas, vos fiches produits resteront toujours dans les bas fond des pages de Google.

 Voyons comment régler cela.

Un blog augmente votre positionnement

Un des principes de bases dans le référencement, c’est de publier du contenu régulièrement à destination de vos lecteurs pour augmenter votre positionnement.

Prenons un exemple.

Vous vendez des formations pour vous aider les gens à vaincre la procrastination.

Un internaute veut des conseils sur cette thématique. Il est pour l’instant en recherche de conseils gratuits pour l’aider à avoir des premières réponses à ces questions.

Si vous êtes bien positionné sur les bons mots-clés, il pourra lire vos articles de blog. S’il est satisfait de ce qu’il lit, il ne manquera de revenir régulièrement pour lire les prochains contenus.

Quelques mois plus tard, Robert is back.

Il a mûri dans sa réflexion et il est prêt à mettre la main au porte-monnaie car son problème devient insoutenable.

Entre temps, il s’est abonné à votre newsletter et vous avez réussi à mettre le doigt sur ses douleurs.

Il y a donc de grandes chances qu’il achète votre contenu.

Les articles de blog permettent aussi de vendre. Nous aurions très bien pu imaginer un article détaillé sur l’utilisation du drone que cherchait Robert. Avec une pop-up l’invitant à s’inscrire à votre newsletter.

Les articles font en réalité le lien entre votre prospect et vos offres. C’est un détail à ne surtout pas négliger. Cela crée un lien de confiance entre vous et l’internaute.

Le blog permet d’asseoir une expertise dans votre domaine. Quand les internautes souhaitent acheter un produit, ils se renseignent sur la personne.

C’est pour cela qu’il est très important de bien connaître votre cible et ce qu’elle recherche. En faisant cela, vous aurez plus de facilité à créer du contenu qui leur plaisent et à les fidéliser.

Un blog peut multiplier vos conversions

Si votre positionnement et votre trafic augmentent, alors forcément, vous multiplierez votre taux de conversion.

Les prospects que vous avez réussi à convaincre se transformeront en clients.

Grâce à un content marketing efficace.

Attention, il est très important de ne pas laisser tomber la rédaction de vos pages de ventes pour s’occuper uniquement de votre blog.

Car si vous rédigez des articles qualitatifs, mais que le reste ne suit pas, alors vos efforts seront vains.

Petite astuce qui peut paraître banale, faites apparaître clairement votre section blog à côté des autres catégories de votre site.

Je vois souvent des sites qui ont des blogs, mais il faudrait presque avoir une loupe pour trouver l’endroit où il se trouve !

Comment trouver des idées de contenus ?

 

Maintenant que vous savez qu’il est fortement conseillé d’avoir un blog, encore faut-il trouver des idées de contenus pertinentes, n’est-ce pas ?

Pour cela, vous avez plusieurs solutions qui s’offrent à vous.

Vous pouvez consulter les résultats en bas de page sur Google lorsque vous tapez une requête clé.

Si je tape « vélo », j’ai d’autres requêtes proposées en bas de page comme on peut le voir sur la capture ci-dessous.

Autre outil gratuit qui peut-être une première base de réflexion, c’est d’utiliser Google Trends. Et oui, Google nous facilite quand même bien la vie.

On voit que l’on trouve d’autres résultats « faire du vélo pendant le confinement » ou encore « réparation vélo 50 euros ». Vous avez plusieurs pages de résultats et les sujets associés à gauche. Les recherches par région sont en haut à droite.

Rebondir sur l’actualité du moment peut-être aussi un bon moyen de trouver du contenu !

Si vous voulez vraiment avoir une stratégie SEO bien rôdée, je vous conseille d’utiliser des outils plus poussés pour vous démarquer de vous concurrents.

Personnellement, j’utilise Ranxplorer.

Il est payant, mais il vaut le coup vu la quantité incroyable d’infos qu’il nous met à notre disposition.

Et là, où cela devient très intéressant, c’est que l’on peut avoir également d’autres données sur la requête que l’on cible en plus d’autres idées de mots-clés.

-Le volume de recherche mensuelle du mot-clé.

-le CPC, c’est-à-dire le coût par clic si vous faites de la publicité payante sur Google.

-le PD, c’est le niveau de difficulté du mot-clé par rapport à la concurrence si vous faites de la publicité payante.

-le SD, c’est le niveau de difficulté du mot-clé si l’on fait du référencement naturel, c’est ce qui nous intéresse dans notre cas.

Par exemple, « vélo » est un mot-clé très concurrentiel avec un SD de 91. Pour une entreprise souhaitant se démarquer dans cette thématique, il faudrait miser davantage sur des mots-clés longues-traines avec une concurrente plus faible. Par exemple, « vélo pas cher »

J’aime particulièrement cet outil, même si ce n’est que des estimations, rien n’est gravé dans le marbre.

Il faut garder en tête que vos mots-clés, aussi bien ciblés soit-il, doivent répondre aux problématiques des internautes.

Vos articles doivent être également bien optimisés pour le référencement. Vous pouvez consulter les 10 erreurs fatales à éviter en SEO.

Soyez également attentifs aux commentaires que laissent les personnes dans l’espace commentaire de votre site, mais également sur les différents forums qui parlent du même sujet.

Ce sont souvent des mines d’or pour trouver des nouvelles idées de contenus !

Vous l’aurez compris, ne négliger surtout pas l’utilisation d’un blog pour votre site e-commerce même si cela est une activité assez chronophage. En plus de vous ramener du trafic, cela va vous aider à augmenter votre visibilité.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *